C'est l'automne au jardin !

Comment prolonger votre potager et comment bien le fermer!

La fin de saison est arrivée !


Les journées plus fraîches de septembre se font de plus en plus nombreuses. Pour certains d'entre nous, il est temps d'effectuer les dernières cueillettes de la saison et de penser à fermer le potager. Pour d'autres il est temps d'installer des protections pour prolonger la saison et faire durer le plaisir encore quelques semaines.



 
 

Pour faire durer le plaisir

et prolonger la production dans votre jardin. 

Les plants qui peuvent prolonger la saison. 

 BESOIN D'UNE PROTECTION À PARTIR DE 3°C
-Tomates 
- Poivrons 
- Concombres 

Astuce de Michele :

Ramassez le basilic rapidement et faites votre pesto. Le basilic est très sensible au froid ! 

Ne vous inquiétez pas de vos légumes racines et à feuilles qui tolèrent beaucoup mieux le froid ! 

PEUVENT SURVIVRE JUSQU'À -5°C
- Carottes
- Laitues / Choux / choux Kale
- Poireaux 

Ces légumes sont délicieux récoltés à la suite d'une nuit très froide.

Et pour ceux qui désirent fermer leur potager ...

Étape 1

Retirez les plants annuelles

Cueillez les derniers fruits et légumes de votre potager. Arrachez les plants en prenant bien soin de retirer les racines. Et enlevez les légumes et fruits tombés au sol.  

Étape 2

Nettoyez le jardin

Enlevez tous les débris du potager (feuilles mortes, légumes, racines, etc.). Ne laissez aucun résidus au sol. Prenez le temps de retirer les mauvaises herbes.   

Étape 3

Travaillez la terre

Raclez et uniformisez le sol à l'aide d'outils de jardinage.  

Étape 4

Ne laissez pas le sol nu

Selon ce que vous désirez faire, plusieurs options s'offrent à vous ...

Utilisez une toile noire, des feuilles ou de la paille. 

Pourquoi il ne faut pas laisser le sol nu ... ? 

Il ne faut pas laisser le sol nu afin d'éviter que les semences s'y déposent et qu'il en résulte des mauvaises herbes au printemps ! Mais aussi, pour éviter le lessivage des minéraux de la terre lors de la fonte des neiges au printemps.

Prenez de l'avance sur le printemps

Option 1 

Ajoutez 2 pouces de compost 

Il existe plusieurs variétés de composts. Le compost vous permettra d'alimenter votre terre en nutriments.  Cependant, assurez vous de bien installer votre toile sur votre jardin afin d'éviter le lessivage des fortes pluies d'automne ou de la fonte des neiges au printemps. 

Pour la culture en bac : 

Il est recommandé d'utiliser du compost avec un supplément d'oeufs de vers de terre. En effet, le terreau forestier de type Bionik permet d'implanter dans vos bacs des colonies de vers de terre qui permettront une meilleure décomposition des matières organiques. 

Option 2

 Déposez de l'engrais vert sur votre terre 

L'engrais vert est des semis que l'on fait sur le sol de notre potager lorsque l'on a fini de cultiver. Vous pouvez choisir des semences de seigle, d'avoine, de pois et de blés mélangés.

À semer comme du gazon ! 

Cela vous fera un beau tapis vert jusqu'en automne. Au printemps, coupez-le et laissez-le sécher au sol. Puis enfouissez-le dans la terre pour enrichir votre potager.  

 

Pour cette option, n'installez pas de toile protectrice