La division des vivaces

L'automne, le meilleur moment.

L’automne est le meilleur moment pour diviser ou déménager vos vivaces à floraison printanière comme les cœur-saignants ou les iris. En plus de vous créer un nouveau décor, la division donne un deuxième souffle de vie aux vivaces dont la floraison semble diminuer d’année en année, elle division stimule la croissance qui, à son tour stimule, la floraison! 

Marche à suivre

Idéalement, faites la division entre le 15 septembre et le 15 octobre pour donner le temps à vos plantes de bien s’enraciner. Préférez une journée nuageuse et arrosez généreusement la plante à diviser avant de la sortir de terre.

  1. Sortez de terre le plus de racines possible en utilisant une pelle ronde et en la glissant sous la plante.
    Faites le tour de la plante comme s’il s’agissait d’une boule de crème glacée!

  2. Dès que la motte de racines est détachée du sol, retirez-la du trou pour mieux voir les racines.

  3. À  l’aide d’un outil bien affuté comme un coupe bordure ou une pelle carrée, sectionnez votre motte de racineVous pouvez séparer votre vivace en plusieurs petites plantes, mais assurez-vous d’avoir suffisamment de racines pour permettre à la plante de fleurir dès la saison prochaine (2 à 4).

  4. Remettez en terre les plants ainsi obtenus à leur endroit respectif et arrosez abondamment pour permettre aux racines de bien adhérer au sol.
    Ajoutez de l’engrais. 

Exceptions : Pivoines et iris

Les pivoines et les iris sont des plantes dont les racines sont vivaces, c’est-à-dire qu’elles emmagasinent de l’énergie et grossissent d’une année à l'autre. La technique pour la division est légèrement différente :

Retirez la motte de racines, mais plutôt que de la couper en deux, séparez les tubercules avec vos mains pour créer les futurs plants.

Les iris ont tendance à se dégarnir au centre, une division est donc de mise aux 3 a 5 ans environ. Les pivoines elles, peuvent rester jusqu'à 50 ans au même endroit. Attention, les rhizomes des iris ne doivent pas être enterrés au complet, seulement à moitié, et les bourgeons de la pivoine, que l’on appelle les yeux, doivent également sortir de terre.