Le retour du “victory garden”!

Approvisionnement en fruits et légumes

Connaissez-vous le Victory garden ou aussi appelé le Jardin de la victoire ??

Le terme victory Garden est apparu pendant la 1ere guerre mondiale, plus particulièrement pendant la 2e, afin d’encourager les populations des Etats-Unis, du Canada et de l’Australie, entre autres, de cultiver des jardins dans les résidences privées et les parcs publics.

Dans un premier temps, pour permettre l’approvisionnement des fruits et légumes en cette période où même le secteur agricole avait été mandaté à la défense de leur pays, mais également afin de maintenir les populations actives et ainsi conserver un état positif au sein de celle-ci. En effet, cela a permis aux différentes nations de se sentir impliquées et moins impuissantes face à la guerre en faisant économiser leur pays en termes d’alimentation. 

Tous à nos carottes ! 

En cette période d’incertitudes, où nous sommes tous confinés ou du moins restreints dans nos habitudes de vie et confrontés à une réalité qui sort totalement de l’ordinaire, nous nous devons d’être tous et toutes solidaires afin de protéger les gens qu’on aime. Ainsi, le mieux que nous pouvons faire pendant cette crise est de rester positif, unis malgré nos distances et de profiter de cette ‘’pause’’ en prenant soin de nous.

#cavabienaller

Bonne nouvelle ! Avec le beau temps qui ne saura tarder à se faire sentir, quoi de mieux que de garder ses mains occupées et son esprit en santé tout en permettant d’approvisionner son garde-manger pour l’été qui arrive ! Surtout si nous voulons tendre vers une alimentation auto-suffisante et plus fournie en termes de fruits et légumes. De plus, cela nous permet de créer une activité où toute la famille peut participer et mettre la main à la terre ! 

Odoo - Echantillon n°1 pour trois colonnes

 

Odoo- Echantillon n° 2 pour trois colonnes

 

Odoo- Echantillon n° 3 pour trois colonnes


Votre “victory garden” en quelques étapes :

 1. Décidez de l’endroit de votre potager.
Qu’il soit en arrière sur votre terrain ou encore en jardinière sur votre balcon, votre potager peut prendre toutes sortes de formes et de grandeurs, il suffit de bien savoir combien de temps vous voulez y allouer et pour combien de personnes il fournira !


2. Identifiez votre zone de rusticité pour vos arbres fruitiers et petits fruits 

“La rusticité est une cote attribuée aux plantes basée sur leur capacité à résister au gel. Plusieurs facteurs déterminent cette cote, comme par exemple les températures minimales, les températures maximales d'été, les précipitations d'été, la longueur de la saison de croissance, la période sans gel et aussi la durée d'ensoleillement. Cette cote de rusticité doit être prise en considération avant d'acheter vos plantes pour qu’elles soient les mieux adaptées au climat de votre région. Plus le chiffre est haut, plus les conditions climatiques sont douces. De plus, la lettre "a" représente une zone plus froide que la lettre "b". Par exemple, la zone 5b est plus chaude que la zone 5a.”*


Visitez le http://www.lejardinier.ca/article-les-zones-de-rusticite-du-quebec1.php pour connaître la vôtre !


3. Sélectionnez vos plantes. Ici, allez-y avec ce que vous avez l’habitude d’aimer manger !

Tomates, carottes, radis, laitue, concombres, etc. Mais vous pouvez aussi vous laisser surprendre en essayant de nouvelles variétés de tomates cerises ou de carottes, pourquoi pas ! 


4. Magasinez vos plants et semences.

Selon, votre région, une multitude de compagnies québécoises sont à votre portée ! Et il est encore plus important avec cette crise de supporter le local et de prendre l’habitude d’acheter des produits de chez nous avant ceux des multinationales. En premier lieu, afin de permettre à certaines compagnies plus petites et nouvelles d’exister après la crise, mais également afin de garder une diversité

entrepreneuriale québécoise !


Découvrez les entreprises agroalimentaires près de chez vous au

https://monpaniervert.ca et savourez local !


5. Lisez sur le sujet !

Profitez de ce temps libre pour en apprendre davantage sur le monde du jardinage ! Vous verrez, vous prendrez goût à semer autant que de cueillir et manger vos récoltes ! Entre autres, le livre de Mélanie Grégoire, les quatre saisons de votre potager, vous permettra de commencer votre potager et ce peu importe votre niveau dans le domaine !


Bref, le jardin de la victoire, est une activité permettant de faire participer toute la famille, mais

permettant également de conserver un état d’esprit plus calme et serein dans cette période parfois

plus difficile et sombre.


Alors enfilons nos gants de jardinier(e)s et on se revoit au potager !



Sources d'information : 

*Les zones de rusticité du Québec, Le jardinier vert au naturel, http://www.lejardinier.ca/article-leszones-de-rusticite-du-quebec-1.php

Photo 1 - https://en.wikipedia.org/wiki/Victory_garden

Photo 2 - https://wcfcourier.com/lifestyles/interest-in-home-growing-vegetables-is-being-revived/article_b2564585-2b0c-5541-bdf8-bef618eae141.html

photo 3 - https://dcc.newberry.org/items/plant-a-victory-garden